Accueil | Lifestyle | Green | Les règles c’est PAS tabou ! Avec Moodz on veut libérer la femme pour des règles sans honte !

Les règles c’est PAS tabou ! Avec Moodz on veut libérer la femme pour des règles sans honte !

Hello les filles, je suis trop contente de vous retrouver pour vous parler d’un sujet qui nous touche toutes et ce chaque mois : nos règles ! J’avais déjà abordé le sujet lors d’un premier article pour vous présenter les culottes menstruelles MOODZ (ici)

moodz

Menstruations, mes règles !

Petit rappel : il existe plusieurs façons d’aborder nos règles et d’utiliser des options hygiéniques. Malheureusement, dès nos premières règles, nous sommes très souvent orientées dans le choix de nos protections hygiéniques. Rarement abordées dans la famille, dans un environnement sain et constructif, en société ou même à l’école, les règles restent encore un sujet tabous. Les premières règles sont un passage important dans la vie d’une femme et du rapport qu’elle entretiendra avec ses menstruations pendant une longue période de sa vie alors il est primordial de pouvoir bien s’entendre avec son corps !

Et si vous me racontiez vos rapports à vos règles ?

Il y a plusieurs semaines, je vous ai proposé de prendre la parole dans une Storie question/réponse sur Instagram. C’est important à mon sens de pouvoir s’exprimer sur un sujet qui nous touche toutes et que l’on « mute » trop souvent. Je vous remercie du fond du coeur d’avoir été aussi nombreuses à jouer le jeu et surtout pour la confiance que vous m’accordez. Je sais d’expériences aussi que ce n’est pas si facile de se confier, surtout lorsque cela touche à l’intime. J’ai sélectionné 3 témoignages ici, qui m’ont particulièrement touchés (bien que tous vos expériences m’aient profondément émues !).

J’avais 8 ans … j’avais honte

Je m’en suis rendue compte chez-moi aux toilettes où j’ai crié et ma mère a immédiatement appelée le médecin. J’avais 8 ans du à un choc émotionnel. Après cela, toute ma famille était au courant, j’avais honte. On me disait que j’étais une femme maintenant à 8 ans… Il n’y avait pas de poubelles dans les toilettes de la primaire. On me suivait pour voir ce que je cachais dans ma main en allant aux toilettes (des serviettes)… J’avais honte d’être la seule et je ne comprenais pas pourquoi à 8 ans on me disait que j’étais en âge de procréer.

Maintenant mes règles, j’apprends à vivre avec elles !

Après quelques années, j’ai souhaité arrêter de prendre des hormones malgré les contre-indications des gynécos pour éviter la douleur des règles. Malheureusement les douleurs sont revenues. J’ai demandé à plusieurs gynécologues de faire des tests pour l’endométriose qui m’ont tous refusés au motif qu’il fallait avoir des difficultés pour avoir des enfants. Quelques années plus tard, je suis finalement diagnostiqué comme ayant une endométriose. Maintenant, ça va mieux, pas au niveau des douleurs, mais de la tête. Je ne suis pas folle, j’ai mal et c’est « normal » car j’ai cette maladie. J’accepte que mon corps ait besoin de ralentir, d’être faible et de demander un télétravail pendant cette période. Maintenant mes règles, j’apprends à vivre avec elles !

Je n’étais pas prête à « être une femme ».

J’avais 14 ans, livide dans les toilettes, quelque chose ne va pas… J’ai une substance noirâtre qui sort de mon corps, d’une partie de moi que je n’ai jamais exploré. Plusieurs jours passent et j’ai toujours ce truc qui sort de cette partie mais pourquoi, c’est quoi ?! Je panique. Je me demande si je me suis coupée. J’ai honte, j’ai l’impression d’avoir fait une bêtise.

Très timidement, j’appelle ma mère en essayant de lui expliquer. Et elle me répond d’un ton très désinvolte « bah t’as tes règles, tu es une femme maintenant et tu les auras tous les mois ». Alors, je me souviens avoir répondu innocent : « Mais je ne veux pas avoir mes règles, comment on fait pour ne pas les avoir ? ». Elle m’a expliqué que c’était trop tard et qu’on ne pouvait pas revenir en arrière. J’étais complètement abattue et désemparée. Je n’étais pas prête à « être une femme ». Je me sentais fille. Aucune envie d’avoir cette contrainte tous les mois. Une charge à gérer qui n’avait pas de sens pour moi car beaucoup trop jeunes…

Choisir ses protections hygiéniques

Encore aujourd’hui, nous sommes rarement sensibilisées à toutes les alternatives écolo et respectueuse de la femme qui existent sur le marché. Avant même de parler zéro déchet, je pense qu’il est important de souligner que c’est à nous (et nous seulement) de choisir nos protections hygiéniques. Elles peuvent changer au cours de notre vie pour répondre à nos besoins, notre corps et à nos règles qui évoluent. Suite au scandale il y a quelques années du choc toxique lié à l’usage du tampon, il avait été demandé aux fabricants de rendre visible la composition chimique de leurs produits. Cela a permis de révéler au grand jour les dérives et le manque criant de règles sanitaires strictes pour protéger notre santé.

Ceci étant dit, il est primordial que les marques de protections hygiéniques soient transparentes sur la composition de leurs produits. Il existe de nombreuses options hygiéniques, parmi elles : culottes menstruelles, la cup, les tampons lavables, les serviettes réutilisables, entre autres.

Moodz : la révolution pour les femmes et leurs règles

moodz culotte plumetis
moodz culotte
culotte menstruelle

Pourquoi je vous parle de Moodz ? Cette jeune entreprise française a lancé sa marque de culottes menstruelles respectueuses des femmes (aucun risque pour notre santé) et de l’environnement. Pourquoi elles sont géniales ? Honnêtement, chaque matin, c’est simple, on enfile sa culotte plumetis et sa touche pailletée et on se sent belle et sexy PENDANT NOS REGLES ! Et oui, on en a marre de la vieille culotte moche qu’on conserve pour nos règles en cas de fuite.

Moodz a à coeur de nous mettre à l’aise pendant cette période. Pourquoi devrait-on se sentir « sale », « inconfortable », « mal à l’aise », « incommodée », « indisposée », « gênée » ? C’est pourquoi je suis convaincue que le choix de sa protection hygiénique peut jouer un rôle important durant cette période. Imaginez, nous passons plus de 6 années de notre vie à avoir nos menstruations soient 2 250 jours en moyenne. Alors autant les passer avec une protection où l’on se sente confortable et sexy !

#EnKiffDansMaMoodz #MoodzOnShameOut

Après le succès du modèle Plumetis, Moodz a lancé deux nouveautés : la culotte Plumetis et la Super Taille haute Plumetis. Deux nouvelles culottes aux tissus plumetis sur les côtés et l’ajout d’un détail doré trop canon ! La culotte conviendra parfaitement aux flux moyens et légers, ce qui correspond à 2 tampons réguliers et serviettes normales. Quand à la Super Taille Haute, elle ravira celles qui ont un flux abondant (équivalent à 3 à 4 tampons réguliers) pour 6 à 12h de liberté ! On A-DO-RE !

Personnellement, les culottes MOODZ ont révolutionné mon rapport à mes règles ! J’enfile ma culotte et basta cosi, je vis ma vie. Plus de fuites ni d’odeurs. Je sais que je peux compter sur elle, et ça me soulage TELLE-MENT !

Participez à la MOODZ Révolution avec mon Code Promo

Je suis trop contente de pouvoir vous offrir une réduction de 10% sur votre commande avec mon code promo MOODZFASHION !

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura donné envie d’essayer une alternative dans vos protections hygiéniques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.